«Pouvoir être soi à tout âge»: campagne IDAHOT 2018 de la Ville de Genève

Photos: Magali Girardin

La campagne

Geneviève, Jacques, Marie-Claire, Claudette, Lynn et Jean-Pierre sont les visages de la nouvelle campagne contre l’homophobie et la transphobie 2018 de la Ville de Genève «Pouvoir être soi à tout âge» dont 360 est partenaire.

Pour la campagne 2018, le service Agenda 21 – Ville durable de la Ville de Genève a ainsi souhaité donner la parole aux personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans* et intersexes (LGBTI) de plus de 55 ans et ainsi sensibiliser le grand public et les professionnel-le-s qui travaillent auprès des aîné-e-s sur les enjeux spécifiques en lien avec cette population.

Du 9 au 30 mai, six portraits d’aîné-e-s LGBTI sont visibles dans les rues, les parcs et places de Genève. Âgées de 58 à 80 ans, ces personnes représentent, dans la singularité de leur parcours, la diversité des aîné-e-s LGBTI, la complexité de leurs besoins spécifiques, la multiplicité de leurs craintes vis-à-vis de la vieillesse, mais aussi leur engagement, leur dynamisme et leur amour de la vie.

Recueillis par l’association Cédille, leurs témoignages sont également à découvrir, tandis que des extraits sont reproduits sur des flyers au format carte postale distribués lors des différentes interventions prévues durant cette période. Comme chaque année, plusieurs activités participatives et de sensibilisation seront en effet proposées en complément de la campagne d’affichage, en partenariat avec les associations et d’autres institutions, et notamment les associations 360, Dialogai, 360° Fever et le projet Totem.

Nous vous invitons à découvrir toutes les actions sur le site : www.17mai-geneve.ch

Le projet Aîné-e-s LGBT

Pour pallier à l’absence de données genevoises, la Ville de Genève a souhaité mandater notre association, qui travaille depuis de longues années sur la question des aîné-e-s à travers notre groupe Tamalou, pour étudier les besoins spécifiques des personnes LGBTI de plus de 55 ans dans le contexte genevois. Depuis cette année nous avons également un groupe de femmes aînées lesbiennes. Ce mandat a donné lieu à un rapport de pré-enquête paru en 2017 qui servira de base à une recherche plus approfondie et à la mise en place d’actions multiples, en collaboration avec de nombreux partenaires (Cité SeniorsPlateforme des associations d’aîné-e-sFegemsPro Senectute, etc.).

Le projet Aîné-e-s LGBT fait partie de la Politique de la vieillesse de la Ville de Genève. Ce programme transversal est coordonné par le Département de la cohésion sociale et de la solidarité.