Etre LGBT au travail – Participez à notre enquête !

En prévision des Assises contre l’homophobie et la transphobie dans le monde du travail, l’Institut des Etudes Genre de l’Université de Genève, en partenariat avec la Fédération genevoise des associations LGBT (dont l’association 360 est membre), lance une étude nationale, «Etre LGBT au travail», sur le quotidien professionnel des personnes LGBT en Suisse.

LGBT_travail_enquete_flyerCette étude a pour but de récolter des données sur ce que vivent les personnes LGBT sur leur lieu de travail, données qui font actuellement défaut. Elle aidera ainsi à faire l’état des lieux des discriminations homophobes et transphobes dans les milieux professionnels suisses.

Nous vous invitons à participer en ligne à notre enquête en cliquant sur le lien ci-dessous: http://lgbt-au-travail.questionpro.com

Cette enquête s’adresse uniquement aux personnes ayant ou ayant eu un emploi en Suisse. Nous garantissons l’anonymat complet dans le traitement des données. La remplir vous prendra entre 10 et 20 minutes. Nous vous remercions d’avance d’avoir pris le temps d’y répondre.

Nous vous serions également très reconnaissant.e.s d’inviter toute personne susceptible d’y répondre autour de vous à en prendre connaissance et à la remplir. Un grand merci !

Actuellement en français, l’enquête sera disponible très prochainement en allemand, en italien et en anglais.

Les résultats préliminaires de cette étude seront présentés lors des Assises, deux journées de conférence organisées par la Fédération genevoise des associations LGBT. Ces assises, auxquelles nous avons d’ores et déjà le plaisir de vous inviter, auront lieu les 28 et 29 novembre 2014 à la Haute Ecole de Travail Social de Genève. Elles s’organisent en partenariat avec Lwork, réseau professionnel de femmes homosexuelles, et Network, réseau suisse de cadres gays.

A travers des témoignages, des tables rondes, des ateliers et des plénières, ces deux journées de conférences ont pour buts de dessiner le quotidien professionnel des personnes LGBT et faire l’état des lieux de l’homophobie et de la transphobie dans le monde du travail et de sensibiliser les entreprises, les ONGs et les institutions publiques à aménager un climat et un lieu de travail ouvert à toutes et à tous. Il s’agira également de recenser les bonnes pratiques, ici ou ailleurs, déjà en place. Au terme de ces deux journées, des pistes d’actions concrètes seront dégagées, en collaboration avec tout.e.s les actrices et acteurs présent.e.s.

La Fédération genevoise des associations LGBT et Institut des Etudes Genre de l’Université de Genève restent à votre disposition pour toute question:
lorena.parini(at)unige.ch
federationgenevoise.lgbt(at)gmail.com

Télécharger le flyer

Une conférence à Genève sur la bisexualité le 9 octobre 2013

Le groupe Bi de l’association 360 invite Karl Mengel, auteur de «Pour et contre la bisexualité – Libre traité d’ambivalence érotique» (éditions La Musardine), à donner une conférence intitulée: «Un soupçon de liberté: la bisexualité décomplexée» le mercredi 9 octobre à 19h30 à la salle Rachel Carson de la Maison des Associations de Genève. Son exposé sera suivi de 30 minutes de questions-réponses et d’un apéritif qui permettront au public d’échanger librement avec lui.

mengelL’orateur proposera un bref historique de la bisexualité, relevant au passage que «la normalité du couple hétérosexuel n’est qu’un moment de l’histoire», un rappel des conclusions de l’enquête du biologiste et père de la sexologie moderne, Alfred Kingsley, sur la sexualité de l’homme (1948) et de la femme (1953), une évocation des préjugés les plus courants visant les bisexuel.le.s, à l’intérieur de la communauté LGBT comme à l’extérieur, et enfin une revue critique des mots désignant ces derniers, épinglant entre autre le terme utilisé le plus fréquemment, celui de bisexualité.

Pour cette première conférence publique, le groupe Bi de l’association 360 a choisi ce conférencier, auteur d’un ouvrage extrêmement documenté, écrit avec beaucoup d’humour et de culot, parce qu’il parle d’un vécu qui le concerne personnellement. En effet, les bisexuel.le.s n’ont pas besoin d’entendre un discours sur la réalité de leur existence, ils savent qu’ils existent. Ils veulent prendre la parole que personne ne leur a jamais donnée et la place qui va avec dans la société. Pour défendre ce qu’ils sentent très profondément à l’intérieur et de tout leur corps: un élan affectif, sentimental, physique et sexuel, suscité non par l’appartenance à un sexe ou à un genre, mais tout simplement par une personne.

Cette conférence sera aussi l’occasion de rappeler que le groupe Bi de l’association 360 est un espace d’écoute et d’échange ouvert à toute personne se sentant concernée par la bisexualité. Le groupe se réunit une fois par mois.

 

Mercredi 9 octobre 2013 à 19h30
Conférence – discussion
«UN SOUPÇON DE LIBERTÉ: LA BISEXUALITÉ DÉCOMPLEXÉE»
par Karl Mengel, Auteur de «Pour et contre la bisexualité – Libre traité d’ambivalence érotique» aux éditions La Musardine

La Maison des Associations
Salle Rachel Carson • Rue des Savoises 15 – Genève
Entrée libre
La conférence sera suivie d’une discussion et d’un apéritif

Avec le soutien de la Fondation Meyrinoise pour la promotion culturelle, sportive et sociale