Conférence: Comment construire une filiation homosexuelle? De la reconnaissance juridique à l’acceptation sociale

Dans le cadre du semestre de printemps 2018 – Forum de Maser en sociologie
Les vulnérabilités familiales: constat, explications et politiques

Mercredi 18 avril de 18h30 à 20hl | Uni mail, Salle MR280
entrée libre

COMMENT CONSTRUIRE UNE FILIATION HOMOSEXUELLE? DE LA RECONNAISSANCE JURIDIQUE À L’ACCEPTATION SOCIALE

Marta Roca i Escoda, Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques | Discutante: Marie-Eve Zufferey, NCCR LIVES, Université de Genève, Observatoire des Familles

Marta Roca i Escoda est docteure en sociologie de l’Université de Genève. Actuellement elle occupe le poste de co-directrice au Centre en Etudes genre de l’Université de Lausanne. Ses recherches portent sur les mobilisations du droit et l’action publique depuis une perspective de genre et des sexualités. Elle est rédactrice en chef adjointe de la revue sociologieS, dirigée par Jean Louis-Genard, avec qui elle a publié plusieurs articles.

Cette intervention portera sur l’évolution des changements législatifs récents relatifs à la famille. Pour cela, j’introduirai plusieurs terrains d’enquête afin de voir ce que les derniers changements législatifs concernant l’institutionnalisation des couples homosexuels ont fait au droit, notamment au système de filiation, en Espagne et en Suisse. Sur le plan politique mais aussi militant, l’enjeu actuel quant à la reconnaissance des couples et familles homosexuelles consiste à savoir jusqu’où le législateur peut et doit aller dans la reconnaissance d’une filiation «pleine» de l’homosexualité, laquelle passe quasiobligatoirement par le recours aux Techniques de Reproduction Assistée (TRA), à la Gestation Pour Autrui (GPA) ou à l’adoption, s’agissant de couples monosexués. C’est avec ce tableau complexe, où la filiation juridique consiste toujours en une représentation plus ou moins convaincante des réalités de la parentalité, que je propose d’analyser plusieurs axes qui prennent en compte l’émergence de systèmes de filiation inédits. Ces systèmes sont issus du croisement de trois phénomènes: le développement des nouvelles technologies utilisées dans les processus de reproduction humaine; leur encadrement juridique et normatif; l’ouverture des droits aux minorités sexuelles, notamment la reconnaissance de l’homoparentalité. Sur le plan sociologique, il s’agira de constater les fragilités et vulnérabilités sociales relatives à un manque de reconnaissance de ces réalités familiales. Pour ce faire, je me centrerai sur les pratiques de maternité lesbienne et paternité gay.

Chargement de la carte ....

Date
Date(s) - 18.04.2018
18h30 - 20h00

Lieu
Uni Mail

Catégorie(s) Pas de Catégories