Standards de soins

Standars-de-soin

Standards de soins pour la santé des personnes transsexuelles, transgenres et de genre non-conforme

Téléchargez le document complet ici: Standards de soins WPATH

Ces standards de soins constituent la référence au niveau mondial sur laquelle se basent les professionnels de la santé pour les traitements médicaux destinés aux personnes trans* et les étapes liées à la transition. Ces standards de soins sont à considérer (y compris pour les professionnels) comme des recommandations et non des règles absolues.

L’Association mondiale des professionnels en santé transgenre (WPATH) est une association professionnelle, internationale et multidisciplinaire dont la mission est de promouvoir le soin basé sur des preuves, l’éducation et la recherche, ainsi que des éléments pédagogiques et politiques, orientés vers le respect de la santé des personnes transgenres. La vision de la WPATH est de rassembler divers professionnels pour développer de meilleures pratiques médicales et des politiques de soutien à travers le monde, qui promeuvent la santé, la recherche, l’éducation, le respect, la dignité et l’égalité des personnes transsexuelles, transgenres et de genre non-conforme dans les différents contextes culturels.

Le but général des SDS est de proposer des directives cliniques aux professionnels de la santé pour accompagner les personnes transsexuelles, transgenres et de genre non-conforme avec des dispositifs adaptés et efficaces, afin que ces personnes puissent trouver un confort personnel avec leur ‘moi genré’, ceci dans un but d’optimiser leur état de santé général, leur bien-être psychologique et leur épanouissement personnel. Cette aide peut consister en soins primaires, gynécologiques et urologiques, des options de reproduction, des thérapies de la voix et de la communication, des services de santé mentale (évaluation, conseil, psychothérapie), et des traitements hormonaux et chirurgicaux.

Les SDS sont des recommandations cliniques flexibles afin de tenir compte des différents besoins en terme de santé des personnes transsexuelles, transgenres et de genre non-conforme. Bien que souples, les SDS proposent des standards de soins pour guider au mieux le traitement des personnes en situation de dysphorie de genre – definie au sens large, comme l’inconfort ou la détresse causé(e) par une discordance entre l’identité de genre d’une personne et son assignation sexuelle à la naissance (ainsi que le rôle de genre associés et/ou les caractères sexuels primaires et secondaires).

Les éléments cliniques de départ des SDS peuvent varier selon l’anatomie du patient, sa situation sociale ou psychologique; l’expérience du professionnel et son évolution dans la gestion de ce type de situation; un protocole de recherche ; la nécessité d’une stratégie de réduction des risques spécifique et adaptée. Ces éléments cliniques de départ devraient être documentés et expliqués au patient, par le moyen d’un consentement éclairé, ceci dans un souci de qualité des soins et de protection  égale.

Les SDS articulent des recommandations cliniques mais reconnaissent l’importance du choix éclairé et informé, ainsi que l’importance des approches de gestion ou de réduction des risques.
De plus cette version des SDS reconnaît et valide l’existence de différentes expressions de genre qui ne nécessiteraient pas de traitement psychologique, hormonal ou chirurgical. Certains patients se présentant pour des soins auront fait seuls des progrès significatifs dans leur changement de rôle de genre, leur transition, ou tout autre résolution concernant leur identité ou leur dysphorie de genre. D’autres patients demanderont des soins plus importants. Les professionnels de santé peuvent utiliser les SDS pour aider les patients à connaître l’éventail des possibilités de prise en
charge selon leurs attentes cliniques et leur but quant à leur expression de genre.

(source Standards de Soins WPATH)