“Transféminismes” (Cahiers de la Transidentité)

transféminismesSous la direction de Maud-Yeuse, Thomas, Noomi B. Grüsig, Karine Espineira.

La thématique du transféminisme n’est pas encore un objet d’études universitaires mais cela ne saurait tarder. Les alliances entre féministes et personnes trans féministes sont notables et avancées en Italie, Espagne, Hollande, Belgique, Brésil, Chili, États-Unis pour s’en tenir à cette première cartographie. Décliné au pluriel, le transféminisme dans le contexte français est avant tout le fait de personnes qui s’allient plus que des mouvements s’alliant. Plus le fait de militantes que d’une théorisation d’universitaires.

À ce titre, nous avons souhaité explorer ces différentes approches et avons sollicité des auteur.e.s de et du terrain aussi bien que des descriptions et des théorisations venues d’Espagne, d’Italie, de Belgique, du Maroc, du Brésil et de France. Conjuguer des contributions nationales et internationales, de militantes et d’universitaires, nous engage à penser les situations locales et globales des approches transféministes qui éclairent sur les politiques des mouvements accomplis et des mouvements naissants.

Avec les contributions de : Patricia Porchat, amy Ayouch, Noomi B. Grüsig, Lucía Egaña Rojas, Christelle Faucoulanche, Aniara Rodado, Yan Quimera, Rachele Borghi, Genres Pluriels, Arnaud Alessandrin, Roa’a Gharaibeh, Jean Zaganiaris, Jean-Michel Gaillard, Didier Roth-Bettoni, association Chrysalide (Sophie Berthier, David Latour), Gilles Clamens, MH/Sam Bourcier et Alice Molinier.

CAHIERS DE LA TRANSIDENTITÉ

Pour le commander:
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=48255&razSqlClone=1